dimanche 1 avril 2018

La pratique, Ajahn Chah

Smiling Buddha


Ne prendre que ce que vous aimez et rejeter ce que vous n'aimez pas n'est pas la pratique, c'est un désastre. Où que vous alliez, vous ne serez jamais satisfaits et où que vous soyez, la souffrance est là.

Certains d'entre nous pratiquent parce qu'ils cherchent à atteindre quelque chose. Si nous n'obtenons pas ce que nous voulons, nous refusons de pratiquer. Mais le Bouddha développe la pratique pour renoncer, pour lâcher prise, pour s'arrêter, pour déraciner.

Extrait de Méditation et Sagesse, d'Ajahn Chah

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La contemplation du corps (II/II) - Thanissaro Bhikkhu

Une des techniques de méditation qu’Ajaan Fuang aimait enseigner, quand les gens développaient un sens de luminosité dans le corps, ét...