jeudi 29 mars 2018

Chaque chose en son temps, Thanissaro Bhikkhu


 

Du temps où j’étais en Thaïlande, je suivais un circuit assez long pour quêter ma nourriture, et certains jours, il pleuvait à verse. Je n’avais aucun moyen d’éviter d’être mouillé, malgré mon grand parapluie. Le vent soufflait, la pluie venait de tous les côtés. Et quand je pensais à l’heure et demie que j’allais passer là-bas, dehors, à avancer péniblement dans la boue, j’avais du mal à rassembler l’énergie nécessaire pour faire ne serait-ce que le premier pas. Mais ensuite, bien sûr, je me rendais compte que si je n’allais pas quêter ma nourriture, je n’aurais pas à manger ce jour-là. Alors, je faisais chaque chose en son temps : ce pas, et après ce pas, et après ce pas. Vous seriez surpris de voir à quel point – quand vous faites chaque chose en son temps – cette heure et demie passe vite, à quel point c’est gérable, même quand il pleut à verse. Vous ne vous surchargez pas avec le passé ou l’avenir, avec le nombre de pas que vous avez faits, avec le nombre de minutes que vous avez passées sur la route, et avec le temps que cela prendra avant que vous ne soyez de retour au sec. Vous êtes ici-même, ici-même, ici-même. Et vous trouvez qu’être ici-même, ça va, c’est gérable. Ce n’est peut-être pas le moment idéal, mais, au moins, c’est gérable.

Ce principe peut vous aider à surmonter de nombreuses situations. Quand vous avez affaire à la douleur, souvent la douleur devient vraiment très forte, non pas tant parce que la sensation physique réelle est pénible, mais parce que vous vous surchargez de pensées au sujet de la douleur passée, et vous vous demandez combien de temps la douleur va encore durer. Et alors, tout ce passé et tout ce futur pèsent sur ce petit moment présent, et ce n’est pas étonnant que le présent plie sous la charge. Mais si c’est ce moment seul que le présent doit supporter, alors vous vous rendez compte qu’il en est capable. Il peut résister à n’importe quel poids du moment. Donc, la capacité à se focaliser exclusivement sur ce qui se passe ici-même, en ce moment même, est une habileté très utile.


Extrait de la discussion Chaque chose en son temps, Enseignements I, p77-78

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'importance d'avoir un bon coeur dans la méditation,Thanissaro Bhikkhu

Question : quelle est l’importance d’avoir bon cœur dans la méditation, et qu’en est-il de la joie ? Réponse : l’expression « avoi...