mardi 12 septembre 2017

Faire le calme, Upasika Kee



Quand vous essayez de faire le calme, il faut le faire sur tous les fronts: être calme dans vos actions, calme dans vos paroles, calme dans votre esprit. Ce n’est qu’alors que vous serez en mesure de contempler ce qui se passe en vous. Si vous n’êtes pas calme, vous allez vous impliquer dans des activités à l’extérieur et vous finirez par avoir trop à faire et trop à dire. Cela empêchera votre présence consciente ou votre attention d’être stable et ferme. Il faut que vous arrêtiez de faire, de dire ou de penser tout ce qui n’est pas nécessaire. De cette manière, votre attention pourra se développer en continu. Ne vous laissez pas embrigader dans trop de choses extérieures.

Lire la suite : ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'importance d'avoir un bon coeur dans la méditation,Thanissaro Bhikkhu

Question : quelle est l’importance d’avoir bon cœur dans la méditation, et qu’en est-il de la joie ? Réponse : l’expression « avoi...