mardi 25 juillet 2017

Aller plus en profondeur, Upasika Kee Nanayon




Mais, du fait de ce que nous avons étudié et entendu dire, nous avons tendance à croire que le vide d’un esprit calme est vacuité ; et, à partir de là, toutes les étiquettes que nous allons mettre seront également fausses. Il ne s’agit, en réalité, que d’un calme ordinaire. Pour trouver la vacuité, nous devons aller beaucoup plus en profondeur. Peu importe que vous reconnaissiez des expériences dont vous avez pu entendre parler auparavant ; ne vous emballez pas. N’allez pas imaginer que vous avez atteint tel ou tel niveau d’éveil, sinon vous allez tout gâcher. Vous atteignez un niveau de calme où vous devriez pouvoir maintenir votre attention fermement ancrée mais, une fois que vous mettez de fausses étiquettes sur cette expérience, tout s’arrête… ou bien part dans tous les sens.


Mettre des mots sur une expérience, c’est l’attachement en action. C’est très subtil, très fin : dès que quelque chose apparaît, l’attachement s’en empare. Vous devez donc laisser l’esprit être vide sans mettre de mots dessus car le vide qui lâche toute préoccupation ou qui est libéré des pensées est quelque chose qui doit être approfondi. Ne lui mettez pas une étiquette ou une autre car mesurer ou comparer les choses ainsi bloque tout le processus et, en particulier, la connaissance du mouvement incessant de l’esprit.


Pour commencer, observez donc simplement tout cela, soyez simplement conscients. Si vous vous emballez, cela gâche tout : au lieu de voir les choses clairement, vous ne verrez rien du tout. Vous vous arrêterez là et ne pourrez plus avancer. C’est pourquoi, quand on entraîne l’esprit, quand on le contemple assez pour avoir une claire compréhension des choses de temps à autre, on doit simplement considérer tout cela comme des choses à observer.

Le texte en entier sur le site de Dhamma de la forêt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

L'importance d'avoir un bon coeur dans la méditation,Thanissaro Bhikkhu

Question : quelle est l’importance d’avoir bon cœur dans la méditation, et qu’en est-il de la joie ? Réponse : l’expression « avoi...